Justice

Trafic de drogue : Le fils de Koomaren Chetty obtient la liberté conditionnelle après cinq mois de détention

Vendredi 28 Décembre 2018

Les enfants de la République font la Une et pas souvent pour de bonnes raisons au grand dam des parents. Entre mauvaises attitudes et caprices d'enfants gâtés, les personnalités politiques se retrouvent bien malgré elles face aux scandales et critiques de l'opinion publique.


Prabhagaren Chetty obtient la liberté conditionnelle après cinq mois de détention.
Il a dû fournir une caution de Rs 500 000 et signer une reconnaissance de dettes d’un million de roupies.

Il a comparu en cour le vendredi 28 décembre devant le magistrat Sachin Boodhoo. Il est représenté par les avocats, Rama Valayden, Yanilla Moonshiram et Sanjeev Teeluckdharry respectivement.

Prabhaganen Saminada Chetty, Marketing Manager 21 ans est le fils de Koomaren Chetty, ancien candidat du MSM à Belle-Rose/Quatre-Bornes (No 18) et propriétaire du restaurant Le Capitaine à Grand-Baie. 

Il s'est retrouvé parmi trois suspects en détention pour le délit éventuel de trafic de drogue. Ses complices présumés sont Saravanen Magon alias Vellen et Dhillane Jacques Désiré, tous résidant à Grand-Baie. 

Le colis contenait 50 grammes d’Ectsasy sous forme de crystal. Confronté à ces preuves accablantes pour un délit sous le Dangerous Drugs Act, un des suspects a balancé les noms de deux autres complices, dont le fils de cet ex candidat MSM lors des dernières élections générales et qui a rejoint par la suite le PMSD.  
Il avait été arrêté au mois de juillet lors d’un exercice de livraison  pour possession d'ecstasy à l’Immigration Square.

La valeur marchande était estimée à Rs 750 000. 

Rédigé par Administrateur ZinfosMoris le Vendredi 28 Décembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.