Menu


Société

Toujours pas de comité parlementaire de l’Icac


Rédigé par E. Moris le Mercredi 11 Décembre 2019



Des sept comités parlementaires, six ont été reconstitués, à l’exception de celui concernant la Commission anticorruption. Cette instance est chargée de veiller au bon fonctionnement de l’organisme.

Elle seule a le pouvoir de réclamer des explications au directeur de l’Icac. Ce comité doit être constitué de neuf élus, cinq du gouvernement et quatre de l’opposition.

Arvin Boolell a indiqué qu’il a soumis les noms des élus de l’opposition. Le PTr et le PMSD aura des représentants, mais pas le MMM qui n’a pas soumis de propositions depuis plusieurs années déjà.

Apparemment, c’est au niveau du bureau du Premier ministre que les choses tardent. Soulignons également que c’est le président du comité est nommé par le Premier ministre.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.