Menu


Société

Top FM sanctionnée une nouvelle fois par l’IBA


Rédigé par E. Moris le Vendredi 5 Juin 2020



On pourrait penser à de l’acharnement ! Top FM a été une nouvelle fois sanctionné par l’Independent Broadcasting Authority. Une sanction en deux temps, car pour deux fautes.

D’abord, pour avoir mentionné, à tort, que Kaushik Judunundun était membre de l’IBA et non de l’ICTA dans quatre bulletins d’informations, la licence de Top FM est suspendue pour deux heures demain, samedi, de 9 à 11 heures. 

Qui se cache derrière l'IBA ?

Et pour des propos de son directeur, Kris Kaunhye dans une émission, après la première suspension de licence pour deux jours, la licence de la radio est suspendue pour 4 heures dimanche, de 10 à 14 heures.

Notons que pour la première faute, la radio n’a pas remarqué l’erreur. Mais dès que l’IBA a attiré son attention, Top FM a diffusé plusieurs rectificatifs. 

L'IBA sanctionne Radio One

De toute façon, dans les deux cas, la proportionnalité de la sanction interpelle. Suspendre une licence pour deux heures un jour et quatre heures le lendemain pose problème. Les deux émissions phares de la station, «Cozé do mo pep» et «Lévé Moris» sont donc censurées.

Lire également : Suspension de la licence de Top FM pour deux jours : « C’est de la pure folie », affirme Arvin Boolell

Suspension de la licence de Top fm en pleine crise sanitaire.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.