Menu


Justice

Toofanny a été tabassé souligne la magistrate qui a acquitté les trois policiers


Rédigé par E. Moris le Lundi 3 Août 2020



C’est un jugement très intéressant de la part de la présidente de la cour intermédiaire, Niroshni Ramsoondar. Elle a acquitté ce matin le sergent et les deux constables poursuivis pour torture dans le cadre du décès d’Iqbal Toofanny.

Ce dernier est mort le 3 mars alors qu’il se trouvait en détention policière depuis la soirée du 1er mars. Pour la juge Ramsoondar, il ne fait aucun doute que durant les 24 à 48 heures précédant son décès, Iqbal Toofanny a reçu des coups violents et douloureux. Donc, il a été tabassé. 

Toutefois, elle indique qu’il n’a pas été établi, au-delà du doute raisonnable, que ce sont les prévenus qui l’ont passé à tabac. Et, précise la magistrate, c’est la question que le tribunal doit répondre.

Elle a fait une chronologie des événements depuis qu’Iqbal Toofanny a quitté sa maison le 1er mars 2015 jusqu’à son admission à l’hôpital. Pour la magistrate, la seule période où Iqbal Toofanny aurait pu être tabassé par les prévenus, c’est entre 5h30 et 8h15 le 2 mars alors qu’ils assuraient son transfert du poste de police de Rivière-Noire à celui de Rose-Hill.



1.Posté par KIPKA le 04/08/2020 15:08
Et le temoin qui l'entendait crier sous les coups ????? menaces de mort et retrait de sa deposition....................
Bravo,pas de temoin mais preuves ,et on est disculpe........on se croirait au moyen age..........

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.