Menu


Société

Thomas n’est pas un rameau d’olivier


Rédigé par E. Moris le Jeudi 24 Septembre 2020



La chanson « Léa », de Louise Attaque, lui va comme un gant. Car comme Léa, Olivier Thomas n’est pas terroriste, n’est pas intégriste, n’est pas commode, n’est pas froide et n’est pas méchant. « Mais putain qu'est ce qu’il est chiant », aurait pu hurler Gaëtan Roussel, alors que le divin Arnaud Samuel Samuel nous fait nous déhancher avec son violon.

Mais pour revenir à Olivier Thomas, il est non seulement chiant, mais peut-être un peu con !

Essayer de faire accroire que son post, dans lequel il laisse entendre que l’argent récolté après le concert à Grande Rivière Noire a été utilisé pour payer la voiture louée auprès d’Azur Rental, ne visait pas Bruneau Laurette, c’est tenter de nous faire prendre des vessies pour des lanternes ! Et se réfugier, dans le post suivant dans lequel il répond à Kugan Parapen, qu’il n’a pas cité de nom et a mis un point d’interrogation… c’est presque pathétique. Certes, là où le brave (dans le sens Brassens du terme) Olivier Thomas était touchant avec ses vidéos. Mais depuis son entrée en politique, il montre le vide abyssal et le niveau infinitésimal de sa réflexion.

Olivier Thomas intronisé officiellement sous la bannière du MSM
Les "jeunes" aspirants politiques rattrapés par les limiers du Net  




1.Posté par Karo le 24/09/2020 17:42
Les cons ça ose tout et c est d ailleurs a ça qu'on les reconnait

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.