Menu


Economie

Tempête sur la State Bank of Mauritius


Rédigé par E. Moris le Samedi 11 Juillet 2020



Après Afrasia, c’est la SBM qui se trouve dans la ligne de mire du cyclone. La Banque de Maurice a réclamé officiellement la recomposition des boards de la principale banque de l’État. Et les dirigeants ont intérêt à se hâter ! 

Le seul hic, c’est que les divers boards de la SBM viennent de se reconstituer. Cela, bien qu’il soit difficile de situer leurs responsabilités dans l’affaire qui est en cause, soit des créances douteuses concernant le groupe NMC Healthcare, fleuron dans la médecine de pointe et basée aux Émirats arabes unis. 

Six banques à Maurice ont prêté un total de près de Rs 5 milliards. La Banque de Maurice avait institué une Special Monitoring Team. Objectif pour coordonner et suivre les opérations de ces six banques. Les banques concernées sont la MCB, la SBM, Afrasia Bank, Bank One, la BCP Bank (Mauritius) et l’ABC Banking.

Rappelons que si Afrasia est concernée par l’affaire NNC Healthcare, c’est pour une histoire de relations tendues entre actionnaires qu’elle a été sermonnée par la Banque de Maurice, qui a évoqué la possibilité de résilier sa licence bancaire. 

Là, concernant la SBM, c’est toute autre chose. Il fait savoir que sur plusieurs board, il y a des directeurs qui sont restés en poste après les élections. Que va-t-il se passer ? L’avenir nous le dira.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.