Menu


Sport

Teeroovengadum, aussitôt in, aussitôt out


Rédigé par E. Moris le Vendredi 26 Juin 2020



Il est passé en cour de vent ! Alors qu’il avait à peine repris son poste en tant que secrétaire général de l’Association mauricienne de volley-ball, Kaysee Teeroovengadum, accusé d’attouchements sexuels sur l’athlète Jessika Rosun, repart en congé. Un congé forcé, soit dit en passant.

Ainsi, l’association a émis un communiqué vendredi pour dire que son comité exécutif s’est réuni jeudi pour étudier une demande, en écrit de Kayseeven Teeroovengadum demandant un congé jusqu’à nouvel ordre.  

Philippe Hao Thyn Voon, président du Comité olympique mauricien.«Kaysee Teeroovengadum est lui-même une victime»

Le comité a accepté à l’unanimité et déplore les événements entourant le retour  de Kayseeven Teeroovengadum au poste de Secrétaire général.

Rappelons que le principal concerné est accusé d’attouchements sexuels sur une athlète en Australie lors des Jeux du Commonwealth 2018. Il fait face à un procès au pays des kangourous. L’AMVB avait réintégré Teeroovengadum après le départ de Vinesh Seeparsad, qui assurait l’intérim, en janvier.

Mais ce retour a fait une telle polémique qu’il a sûrement été demandé Teeroovengadum de prendre un congé diplomatique. C’est l’homme invisible quoi !


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.