Menu



Justice

Suspendu, l’avoué Boodhna conteste cettte décision


Rédigé par E. Moris le Mercredi 11 Mars 2020



Le 10 février dernier, l’avoué Patrick Boodhna avait été suspendu pour une période de trois mois par la Mauritius Law Society.

Cette décision fait suite à une plainte qu’un ancien client avait portée contre l’homme de loi. Le client l’accusait de ne pas avoir fait correctement son travail et de lui avoir facturé injustement une somme de Rs 125 000.

Patrick Boodhna avait été convoqué par l’ordre des avoués pour s’expliquer. Mais il n’a pas réussi à convaincre ses pairs qui ont décidé de sa suspension. Mais l’avoué a fait appel de cette décision devant le tribunal. Il a évoqué cinq points, notamment le fait que la Mauritius Law Society n’a pas effectué une enquête impartiale.

Mercredi 11 Mars 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.