Menu

Société

Suren Dayal ou le « tout va bien madame la marquise »


Rédigé par E. Moris le Jeudi 22 Décembre 2022



Le candidat battu du PTr au no 8 aux dernières législatives avait rendez-vous en cour suprême hier. Il a informé Rehana Mungly-Gulbul, la cheffe juge, que toutes les formalités ont été remplies dans le cadre de l'appel qu'il entend interjeter auprès du Privy Council afin de contester le rejet de sa pétition électorale.

Il a aussi déclaré que tous les documents requis ont été envoyés au greffe du Privy Council. Ainsi, après quelques échanges entre les parties concernées, la cour suprême a donné son « final leave » à Suren Dayal. Ce dernier avait 56 jours, après l'obtention du leave, pour envoyer tous les documents au Privy Council. C'est chose faite ! Désormais, la cour suprême n'est plus concernée par l'affaire. Le camp Dayal et les autres parties concernées vont négocier directement avec le Privy Council.

Jeudi 22 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H