Menu

Faits Divers

Street Battle Dance : Rs 6 000 pour infraction à la loi sur la quarantaine


Rédigé par E. Moris le Mardi 18 Janvier 2022



Si seulement ils avaient su qu’une simple compétition de danse de rue aurait eu un tel dénouement… Ritchie Raboude, Cédric Jean, Louisano Léopold, Marthy et Brandy Charlette ont été inculpés provisoirement d’infraction à la loi sur la quarantaine ce lundi. Ils n’ont retrouvé la liberté qu’après avoir versé une caution de Rs 6 000 et signé une reconnaissance de dette de Rs 50 000.

D’ailleurs, à leur sortie du tribunal, ils ont déclaré qu’ils étaient loin de s’imager qu’une petite danse allait leur coûter Rs 6 000. Eux ne voulaient que s’amuser. Mais la Street Dance Battle qu’ils ont organisée a été un succès sur toute la ligne. C’est pour cela d’ailleurs qu’ils ont tous ces emmerdements. Ils sont victimes de leurs succès.

Est-ce, comme le chantaient Indila et Kyo, leur « dernière danse » ? Ce serait bête. Car, comme Calogero, ils ne pourront s’arrêter de « Danser encore ». Sur ce plan, on peut comprendre s’ils ont un sentiment d’injustice. Surtout que le ministre Kailesh Jagutpal a entamé sa « Danse des canards » en pleine fête sans porter de masque et sans être le moindrement inquiété. Surtout que Jagutpal s’est élancé sur la piste de danse tel un missile lancé dans une zone d’habitation. C’était dangereux pour ceux autour de lui. Mais gageons que cela n’arrêtera pas les cinq danseurs qui, tel Stromae, diront : « Alors on danse ».

Mardi 18 Janvier 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.