Menu



Société

Speed Cameras : la maintenance de Rs 33,7 M est allouée à une société privée, Pro Guard Ltd


Rédigé par E. Moris le Jeudi 13 Mai 2021



De surprise en surprise...une journée parlementaire mardi dernier riche en informations. Le Premier ministre dans un aveu désarmant a déclaré l'impuissance de la police qui ne peut rien contre ceux qui organisent et participent aux rallyes illégaux à Roches Bois.

Mais c'est le volet concernant les Speed Cameras qui interpellent. Théoriquement ces robots permette,t de sanctionner les automobilistes qui se rendent coupables d’excès de vitesse. Sauf que si les conducteurs sont sanctionnés, durement, les motocyclistes parviennent à passer en les mailles du filet.

La cause ? Les speed cameras n’arrivent que difficilement à lire les plaques d’immatriculation des motocyclettes selon le Premier ministre. C’est ce qui explique, a-t-il ajouté, l’impossibilité de sanctionner les deux roues lorsqu’ils ont été pris en flagrant délit par ces caméras.

Le Premier ministre a révélé que de juillet 2019 à juin 2020, 40 840 contraventions ont été émises pour excès de vitesse et que les caméras Safe City ne sont pas utilisées pour traquer les excès de vitesse.

C'est la société privée, Pro Guard Ltd, qui avait reçu les contrats pour l’installation des Fixed Speed Cameras en 2008, 2010 et 2012, qui s’occupe de la maintenance de ces caméras. Le contrat pour l’année financière de 2020-2021 lui a été alloué pour un montant de Rs 33,7 millions. 

Jeudi 13 Mai 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.