Menu


Faits Divers

Soupçonné de sabotage, un employé de la CWA reste en cellule policière


Rédigé par E. Moris le Vendredi 24 Janvier 2020



L’employé de la Central Water Authority qui est accusé de sabotage est toujours maintenu en détention.

La police objecte toujours à sa remise en liberté sous caution. Irfaan Koodoruth a arrêté il y a plus d’une semaine. Il est soupçonné d’avoir manipulé une valve d’eau dans les basses Plaines-Wilhems. Ce qui avait débouché sur une situation où les habitants d’une région de Moka, dans la circonscription du Premier ministre, ont été privés d’eau le 1er novembre 2019.

L’avocat d’Irfaan Koodoruth, Me Assad Peeroo, crie au complot politique. Il soutient que son client n’a fait qu’exécuter les ordres d’un supérieur. Mais la police, se basant sur le fait que d’autres arrestations sont prévues, soutient que le suspect doit demeurer en détention.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.