Menu


Société

Soopramanien Kistnen aurait été menacé par le bodyguard d’une VVIP


Rédigé par E. Moris le Mercredi 2 Décembre 2020



Tout le monde se fout de l’identité du garde du corps ! Ce qui intéresse les gens, c’est l’identité de la VVIP en question.

C’est peut-être le frère du ministre Yogida Sawmynaden, Koomadha Sawmynaden, qui détiendrait les clés permettant de mieux comprendre cette affaire. L’express annonce, dans un article ce mercredi, qu’un second téléphone cellulaire, appartenant au défunt Soopramanien Kistnen, a totalement disparu. Et apparemment, ce portable et la carte SIM seraient un cadeau du ministre Yogida Sawmynaden en personne.

L’express soutient également que Kistnen aurait été menacé par le garde du corps d’une VVIP, mais que le même bodyguard s’est rendu à l’endroit où le corps de l’homme d’affaires a été retrouvé calciné. Mais l’express va plus loin. Le journal affirme que Soopramanien Kistnen se faisait livrer des sommes en liquide durant la dernière campagne électorale. Il soutient aussi que l’homme d’affaires entretenait d’excellents rapports avec la VVIP en question.

Rappelons que l’interrogatoire de Koomadha Sawmynaden se poursuit en ce moment. Il connait Soopramanien Kistnen, avec qui il avait des relations d’affaires. Contrairement à son frère Yogida, avec qui il n’entretient aucune relation depuis 15 ans. À la Major Crime Investigation Team, Koomadha Sawmynaden a remis les derniers échanges de messages et de courriels avec Kistnen Soopramanien. Koomadha Sawmynaden a aussi déclaré que le défunt lui avait confié, juste avant sa mort, qu’il allait rencontrer une personne qui lui devait beaucoup d’argent. Est-il alors parti à la rencontre de la mort ?


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.