Menu


Politique

Soodhun se distancie de la gestion critiquée du hadj par l’ICC


Rédigé par E. Moris le Samedi 26 Janvier 2019



Il n’y est absolument pour rien et insiste ne pas vouloir payer les pots cassés.

Le bouillant député du no 15 de dissocie totalement de l’Islamic Cultural Centre, épinglé dans un rapport du ministère des Finances pour sa gestion de l’organisation du pèlerinage de la Mecque.

« Je n’ai rien à y voir. Je ne contrôle pas l’ICC. Je ne suis pas concerné par la gestion financière du hadj », a soutenu Showkutally Soodhun.

Pour lui, il y a conflit entre l’ICC et le ministère des Arts et de la Culture. Ce qui est « malsain ».

Pour rappel, le le rapport est très critique de la gestion financière et administrative du pèlerinage à La Mecque. Il note aussi nombre d’irrégularités concernant l’organisme. 


 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.