Politique

Soodhun brandit une nouvelle menace concernant son avenir politique

Dimanche 12 Août 2018

Soodhun brandit une nouvelle menace concernant son avenir politique
L’ancien ministre du gouvernement rumine son amertume. « Je sens que ma contribution au niveau du pays n’est pas apprécié. Il y a beaucoup de jalousie »

Showkutally Soodhun, député au n°15 n'hésite pas à faire part de ses doutes et dit réfléchir à son avenir politique lors d'une entretien dans un journal dominical: « Je réfléchirai sérieusement à mon avenir politique à mon retour du hadj le 28 août prochain ».

Ce n'est pas la première fois qu'il brandit sa menace et son envie de démissionner. Une stratégie de communication bien huilée qui donne lieu à chaque fois à des négociations.

Après la démission de Sanjeev Teeluckdharry et Roubina Jaddoo-Jaunboccus, suivant le rapport de la commission d’enquête sur la drogue. Celui qui, selon les rumeurs relayées par un groupe de presse devenue les meilleurs attachés de presse du pays, aurait reçu une proposition d'emploi comme "ambassadeur itinérant" venant de l'Arabie Saoudite avec un salaire à la clé d'un demi-million de dollars soit Rs 17,5 millions par mois, n'a pas hésité à démontrer si besoin est sa "fibre patriotique" et son dévouement"inconditionnel" au Premier ministre. 
 
 « Zamais mo pou kit Pravind Jugnauth !»  

« 35 ans monn reste are MSM, tomber lever monn rester ! Pa aster ki mo pu kiter. Si fale mo mort, mai zamais mo pu kit Pravind Jugnauth ! ». « Mo pou aller dan enn sitiuation pareil ? Zamais ! » 

Après un suspense insoutenable , il s'était révéler qu'en bon patriote il ne quittera et n'abandonnera jamais son parti. 

Lire également :

https://www.zinfos-moris.com/Le-Rwa-lascar-et-le-sens-du-sacrifice-a-son-maitre-_a539.html

 


Rédigé par E. Moris le Dimanche 12 Août 2018


1.Posté par Alain le 13/08/2018 08:54
Vu de l’extérieur de Maurice, cet homme devrait se reconvertir dans le métier d’humoriste. Chaque semaine j’attends ses déclarations avec impatience, il est à mourir de rire. Hélas pour les Mauriciens ils doivent composer avec ce triste comique.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.