Menu



Société

Sonja Cunniah-Lazare lance un cri du coeur à Sarojini Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Dimanche 31 Janvier 2021



Ce dimanche lors du meeting organisé par les "Avengers", le panel d'avocats de la veuve Kistnen, Sonja Cunniah-Lazare, sœur de Kerwin Cunniah a pris la parole.

Sonja Cunniah-Lazare, dont l'avocat est Rama Valayden, est revenu sur la disparition de son frère du 3 au 17 juin et l'attitude désinvolte de la police. "Je suis partie voir les contacts de mon frère et j'ai remis les informations à la police. Tout ça a fini dans un tiroir".

C'est surtout son cri du coeur qui a retenu l'attention de tous en interpellant l'épouse de l'ex ministre mentor en faisant référence à la douleur de la famille et de sa mère : "Madame Sarojini si ou ou ti perdi ou garson ou ti pou kapav viv seki mo mama pé viv ?"

Le beau-frère de Pravin Kanakiah, Mr Permalloo, a également pris la parole au nom de la famille peu après et plus virulent a déclaré : "Inn ariv ler pou bour zot déor". M. Permalloo a aussi fait ces étranges révélations, selon ses dire, la police leur aurait dit qu'elle ne pourra aider la famille si celle-ci retient les services de certains avocats. 

Pour rappel, le corps de Pravin Kanakiah a été repêché du lagon de Gris-Gris le 4 décembre dernier. Il avait déposé son épouse sur son lieu de travail à Ebène avant de se rendre sur une aire de stationnement à Réduit. Mais il n’avait plus donné signe de vie. Ce n’est que le lendemain que son corps a été retrouvé.

Kanakia's Papers

Allégation de Rama Valayden vers la fin de son intervention. Il a indiqué que Pravin Kanakiah, Procurement Officier au ministère de la Santé, a été assassiné car il était au courant qu’il y a eu maldonnes au sujet des ventilators. Un document de 5,000 pages sont en la possession des Avengers. Il a rappelé que Rs 400 millions ont été déboursées pour l’achat de ventilators mais ce sont des machines BiPAP, qui servent à mettre de l’air dans les poumons, qui sont arrivés à Maurice. Pour l’heure, a-t-il déclaré, aucun hôpital n’est doté de ces fameux ventilateurs car la compagnie qui a décroché le contrat est spécialisée dans la bijouterie.

Les 50 respirateurs artificiels au coût de Rs 476 millions toujours hors service

Pravind Jugnauth : « nous devons remercier la compagnie Pack & Blister »

Le rôle joué par le docteur Zouberr Joomaye dans le contrat alloué à la firme Pack & Blister intrigue.

Lire également :      En plein confinement, le projet du Zouberr Jommaye avance petit à petit


Dimanche 31 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.