Menu

Société

Sondage Afrobarometer : La police a très mauvaise réputation


Rédigé par E. Moris le Samedi 18 Juin 2022

Ce sont les révélations d’un sondage publié par la firme Afrobarometer ce vendredi.



44 % seulement des Mauriciens font confiance à la force policière. 33% ont une confiance quelconque alors que 13% seulement font beaucoup confiance à nos hommes en uniformes. 24%, soit un Mauricien sur 4, pensent que la plupart ou tous les policiers sont corrompus. Cependant 67% estiment que certains policiers sont corrompus.

L’étude concerne la perception de la police au sein de la population. Concernant les 44% de la population qui font confiance, que ce soit un peu ou beaucoup, à la police, notons que le taux est en baisse. C’est moins de 13% depuis 2014. C’est du moins ce que souligne Afrobarometer. Mais il faut souligner que cette étude a été réalisée en mars 2022, soit avant que les vidéos choquantes de torture ne circulent sur les réseaux sociaux. 

 

De par les résultats obtenus, Afrobarometer souligne qu’à Maurice, la majorité des citoyens « n'ont pas ou peu confiance en la police » et pensent que « la corruption est répandue parmi les policiers ». Près de la moitié d'entre eux affirment que certains policiers se livrent à des activités illégales. Un taux supérieur estime que les policiers arrêtent les conducteurs sans raison valable et utilisent une force excessive pour gérer les manifestations et s'occuper des criminels. Seul un citoyen sur cinq pense que le gouvernement fait un bon travail pour réduire la criminalité.

Parmi les autres constats de l’étude : 45 % des sondés pensent que les policiers se livrent « parfois » à des activités criminelles. Cependant, 15% pensent que cela arrive « souvent » ou « constamment ». 64% pensent que la police arrête au moins « parfois » les conducteurs sans raison valable. 58% estime qu’elle fait un usage excessif de la force pour gérer les manifestations et 63% que l’usage de la force est excessif pour s'occuper des criminels. 

Notons que 42% des sondés affirment que la police agit « souvent » ou « toujours » de manière professionnelle et qu’elle respecte les droits de tous les citoyens. 63% pensent que la police favorise des personnes, des partis ou des intérêts particuliers au lieu d'agir de manière neutre. Néanmoins, 88% estime qu'il est probable que la police prenne les rapports de violence sexiste sérieusement.

Samedi 18 Juin 2022


1.Posté par Caro le 18/06/2022 11:15
Ministres et gouvernement pourris, police pourrie, justice , DPP , ICAC, pourris !
Ainsi va maurice…. Droit dans le mur

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.