Menu



Economie

Socota Textiles: Salim Ismaïl en négociation exclusive avec Jean-Pierre Dalais, patron du groupe Ciel


Rédigé par E. Moris le Dimanche 11 Avril 2021

Le groupe Socota qui résiste, depuis sa nationalisation au milieu des années 70, au chaos malgache, se diversifie dans les activités les plus modernes malgré une concurrence internationale brutale. Socota emploie 8.000 salariés et développe un CA international de 344 millions d’euros.



Le franco-malgache Salim Ismaïl du groupe Socota
Le franco-malgache Salim Ismaïl du groupe Socota
Le tycoon du textile, le franco-malgache Salim Ismaïl est contraint de céder les branches historiques de son groupe Socota pour se recentrer sur ses activités les plus rentables en raison des difficultés financières et de la pandémie de Covid-19 qui ne font qu'aggraver la situation.

C'est ainsi que l'on apprend que Salim Ismaïl est en pleine négociation exclusive avec Jean-Pierre Dalais, le patron du conglomérat familial mauricien Ciel, pour lui céder Socota Textiles et Apparel (STA), la filature de son groupe Socota. Depuis la suspension de Madagascar de l'African Growth Opportunities Act (AGOA), de 2009 à 2014, le fleuron historique du groupe malgache peine à se relever.

La famille Dalais est déjà présente à Madagascar avec Ciel Textile. Les héritiers de Salim Ismaïl âgé de 82 ans, craignent que STA ne pèse sur la branche aquaculture de Socota, concentrée au sein de la succursale spécialisée en fruits de mer OSO Group. OSO est le pionnier de l’élevage de gambas bio dans une ferme aquacole à l’environnement protégé dans la région d’Ambilobé, au nord de Madagascar.
Il s’est associé à la société française Reynaud, référence historique du négoce de produits de la mer, pour créer le Groupe R&O Seafood Gastronomy. Ses 1.200 collaborateurs dans le monde produisent un CA de 260 millions d’euros. Cette branche de Socota est présidée depuis Paris par Mathias Ismaïl, le fils.

Mathias et Gauthier Ismaïl - qui gère les affaires financières et immobilières du groupe depuis Maurice -, sont largement impliqués dans le groupe. Socota a investit environ 60 millions d’euros dans l’immobilier à Maurice, où a été installée la holding du Groupe.

Une autre filiale historique du groupe, Socota Agriculture ( production de haricots verts) a été cédée à perte à Lecofruit, la filiale du Groupe Basan, géré par son neveu Karim Barday.

Dimanche 11 Avril 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.