Justice

Situation inédite : un médecin poursuit le ministère de la Santé pour négligence médicale

Mercredi 6 Février 2019

Il y a souvent des allégations de négligence médicale… Mais lorsqu’elle provient d’un médecin, elle a plus de poids !

Un docteur accuse le ministère de la Santé, deux cardiologues et l’État de n’avoir pas donné les soins appropriés à sa mère.

Cette dernière est décédée. Il leur réclame conjointement la somme de Rs 24 640 000. Le plaignant habite Rose Hill.

Il explique que sa mère était admise à l’unité cardiaque de l’hôpital Victoria à Candos à deux reprises, avant son décès le 17 juin 2017.

La maman du médecin avait été admise à l’hôpital Victoria le 5 février 2017 parce qu’elle souffrait d’un œdème pulmonaire. Elle y est restée jusqu’au 8 février 2017.

Le médecin estime que les traitements prodigués à sa mère par les deux cardiologues étaient « inappropriés et dangereux ».

Le médecin a alors transporté sa mère dans une clinique privée où elle s’est rétablie. Mais le 7 juin 2017, la maman tombe de nouveau malade. Elle est une nouvelle fois admise à l’hôpital Victoria.

Selon le plaignant, les traitements administrés n’étaient pas appropriés. Il a eu à transporter sa mère une nouvelle fois dans une clinique privée où elle a été admise jusqu’au 16 juin 2017.

Par la suite, le médecin ne pouvant continuer à payer la clinique a ramené sa mère chez lui. Elle a rendu l’âme le lendemain.

Rédigé par E. Moris le Mercredi 6 Février 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.