Menu

Société

Singh va aussi rencontrer les petits et nouveaux partis


Rédigé par E. Moris le Lundi 1 Août 2022



Sherry Singh va vite en besogne. Après sa démission, il avait déclaré qu’il devait tâter le pouls sur le terrain. Il semble que l’exercice ait déjà été complété.

« Le peuple est en colère. Il veut donner une grande leçon au gouvernement. Il veut dire à ce gouvernement de partir le plus tôt possible », a-t-il déclaré après sa rencontre avec Navin Ramgoolam.

Pour l’ancien CEO de Mauritius Telecom, la population veut s’exprimer et agir comme un seul homme. Mais Sherry Singh ne s’intéresse pas qu’aux partis traditionnels. Il veut aussi rencontrer les responsables des petits partis, des nouvelles formations et même des membres de la société. Comment faire cohabiter tout ce monde ? Sherry Singh soutient que « le pays n’est pas dans une logique électorale ». Le plus important, selon lui, est de faire partir le gouvernement. Notre action se déroulera en deux phases : faire partie le gouvernement et ensuite le peuple décidera de ce qui est mieux pour le remplacer.

Lundi 1 Août 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.