Menu

Société

Showkutally Soodhun annonce que l’Arabie Saoudite fera don de 25 tonnes de dattes à Maurice


Rédigé par E. Moris le Samedi 2 Avril 2022



Livraison du Royaume d'Arabie saoudite qui a fait don de 50 tonnes de dattes au gouvernement Mauricien à l'initiative du King Salman Humanitarian Aid and Relief Centre (KSrelief) l'année dernière
Livraison du Royaume d'Arabie saoudite qui a fait don de 50 tonnes de dattes au gouvernement Mauricien à l'initiative du King Salman Humanitarian Aid and Relief Centre (KSrelief) l'année dernière
Comme chaque année avant le mois du ramadan, le Royaume d'Arabie saoudite fait don à travers le monde des centaines de dattes, à l'initiative du King Salman Humanitarian Aid and Relief Centre (KSrelief). L'île Maurice n'échappe pas à cette tradition bien que ce soit le l'ambassadeur itinérant Showkutally Soodhun, qui s'approprie le privilège de l'annoncer.

Ramadan : Est-ce le rôle des ministres et députés de distribuer des dattes offertes par l'Arabie Saoudite ?

Cette année, Maurice recevra 25 tonnes de dattes au lieu des 50 tonnes. Quoiqu'il en soit, les dattes seront distribuées à des familles vulnérables à travers le pays pendant le mois du Ramadan.

Par ailleurs toujours selon Soodhun, un accord a été trouvé pour que la compagnie d’aviation Saudi Airlines desserve à nouveau le trajet Maurice-Jeddah, à l'occasion du pèlerinage à la Mecque.

Avinash Teeluck, ministre des Arts et du Patrimoine culturel et PPS Anjiv Ramdhany vu vus à Valle en dépit du couvre-feu sanitaire distribuant des dattes en faisant du porte-à-porte l'année dernière. 27 avril 2020
Avinash Teeluck, ministre des Arts et du Patrimoine culturel et PPS Anjiv Ramdhany vu vus à Valle en dépit du couvre-feu sanitaire distribuant des dattes en faisant du porte-à-porte l'année dernière. 27 avril 2020

Samedi 2 Avril 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.