Menu

Société

Sheena Rosun poursuit l’État pour la mort de son époux et réclame Rs 16,4 millions


Rédigé par E. Moris le Lundi 4 Janvier 2021



C’est la meilleure ! Celle qui, en janvier 2020, a félicité le policier qui a abattu son mari, alors que ce dernier agressait son propre fils au sabre, a intenté des poursuites contre l’État et la police.

Sheena Devi Heena Roosun réclame Rs 16,4 millions aux autorités. Cette mère deux enfants tient le commissaire de police et l’État responsable de la mort de son mari, qui la violentait ainsi que leurs enfants. Bhavish Rosun a d’ailleurs été abattu par balle le 2 janvier 2020. Cela, après l’intervention des policiers pour ramener l’homme à la raison.

Dans sa plainte, la veuve reconnait que ce jour-là son époux avait consommé « une cigarette synthétique » et se disputait avec tout le monde. Elle concède que la police a tiré une première fois à la jambe de Bhavish Rosun. Mais comme ce dernier a tenté d’agresser son fils au sabre, ils l’ont abattu. Elle soutient que son époux gagnait Rs 20 000 comme laboureur. L’affaire sera appelée le 11 février 2021. Sheena Rosun est représentée par Me Sunil Bheeroo.

Lundi 4 Janvier 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.