Menu

Société

Shakeel Mohamed déclare que les images de Safe City sont sous la responsabilité du ministre Balgobin


Rédigé par E. Moris le Vendredi 11 Décembre 2020



À la mi-journée ce vendredi, Rama Valayden a fait une déclaration de presse. Il a dit, en premier lieu, que le communiqué de Mauritius Telecom, pour répondre à ce qu’il avait déclaré hier, est « prématuré »

Au sujet des images disparues de certaines caméras Safe City, Rama Valayden soutient  qu’elles existent toujours. « Elles sont quelque part et il n’y a qu’à les retirer », a-t-il déclaré. Me Rama Valayden révèle par ailleurs que l'ancien ministre mentor, SAJ avait déclaré que les images de Safe City seront sous le contrôle de la police.

Les images de Safe City sont sous la responsabilité du Government Online Centre

Mauritius Telecom a indiqué par le biais d'un communiqué hier, qu’elle n'héberge aucune donnée (vidéo) provenant des caméras de Safe City sur ses serveurs, précisant que ces données sont stockées sur les serveurs situés au Government Online Centre. 

Affaire Kistnen : images des caméras Safe City à La Louise indisponibles, qu'elle est l'implication du CEO de Mauritius Telecom?   

Ce vendredi 11 décembre, le député travailliste Shakeel Mohamed a annoncé dans une vidéo sur sa page officielle, que selon ses recherches, les serveurs au Government Online Centre sont gérés par le National Computer Board. Ces deux instances sont sous la responsabilité du ministère des Technologies, Deepak Balgobin. Il rappelle qui plus est qu'en 2017, que c'est Yodiga Sawmynaden qui avait la charge de ce ministère et avait nommé le Chairman et Executive Director du National Computer Board. 



 

Vendredi 11 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.