Menu

Politique

Shakeel Mohamed : « Je ne me sens pas en sécurité dans mon pays »


Rédigé par E. Moris le Jeudi 9 Mars 2023



C’est revenu comme un leitmotiv. Shakeel Mohamed a déclaré à plusieurs reprises mardi, suite à son interrogatoire par la Major Crime Investigation Team dans le cadre d’une affaire de changement de version d’un de ses clients, qu’il ne se sent plus en sécurité dans ce pays.

C’était à sa sortie des Casernes centrales. Il a déclaré que c’est assez étonnant que cette convocation lui soit parvenue au lendemain de la libération sous caution de Bruneau Laurette, son client. Il a rappelé qu’il avait fait l’objet de menaces lorsque l’activiste étant en détention. 

Shakeel Mohamed a aussi évoqué le fait que les enquêteurs lui ont demandé son autorisation afin d’examiner son téléphone portable. Il a refusé. Il a déclaré que son téléphone recèle toutes ses conversations avec Bruneau Laurette, avec Navin Ramgoolam et les dirigeants du PTr. Il a souligné qu’il y a trop d’informations confidentielles dans l’appareil. 

Néanmoins, à deux reprises, l’avocat a déclaré qu’il comprend que la police initie une enquête. Puis, il a aussi déclaré que le suspect en question était le client de son père, Yusuf Mohamed.

Jeudi 9 Mars 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H