Menu


Régions Océan Indien

Seychelles : Reprise progressive du marché touristique avec près de 3 000 touristes en août


Rédigé par E. Moris le Mardi 8 Septembre 2020



Plusieurs pays dans le monde commencent à reprendre le cours normal après une suspension de certaines activités en raison de la pandémie de coronavirus. C'est ainsi que les Seychelles, qui vit essentiellement du tourisme, a ouvert son marché touristique depuis le 1er août.

Dans le cadre de cette reprise progressive du marché touristique, les Seychelles ont commencé d’abord par accueillir des vols privés, avec de petits groupes dans des lieux spécifiques de l’archipel. 

Quatre compagnies aériennes internationales ont repris leurs vols vers les Seychelles à partir de cette date. Etihad Airways, Ethiopian Airlines, la compagnie aérienne suisse Edelweiss et Air Seychelles, qui dessert Dubaï deux fois par semaine.

Dans le cadre de cette réouverture des Seychelles aux vols commerciaux de passagers, tous les exploitants d’établissements touristiques doivent respecter une série de directives strictes établies par la Public Health Authority. 

Près de 3 000 touristes ont visité les Seychelles en août 2020 et parmi eux un touriste palestinien porteur du virus. 
 
Sur son site internet, l'office du tourisme se félicite d'avoir célébré 97 mariages de voyageurs depuis la réouverture du pays. Un Palestinien d’une quarantaine d’années venu célébrer son union dans un hôtel du Nord de Mahé a présenté un test de pré-retour vers Dubaï positif à la Covid-19 le 6 septembre dernier. Ce nouveau cas n'inquiète cependant pas le ministre du tourisme, des ports et de l'aviation civile. Didier Dogley affirme que "le risque de contamination reste faible et que l'ensemble des mesures sanitaires a été pris dans les établissements hôteliers". 

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.