Menu

Régions Océan Indien

Seychelles : Actes de vandalisme dans la cathédrale de l'Immaculée Conception


Rédigé par E. Moris le Lundi 13 Juin 2022

Toutes les statues et stations de prière de la croix de la cathédrale ont été détruites, par ailleurs, les bancs et les crucifix ont été incendiés.



@ (Nation des Seychelles)
@ (Nation des Seychelles)
Selon le média, Seychelles News Agency, des actes de vandalisme ont été perpétrés dans la soirée de jeudi dernier dans la cathédrale catholique romaine de l'Immaculée Conception à Victoria.

Le président Ramkalawan, qui est également un prêtre anglican, s'est dit attristé et consterné que de tels actes inacceptables aient été commis, rapporte Seychelles News Agency :  "Ce n'est pas seulement un crime contre l'église mais un crime contre tout le pays, un crime contre notre propre culture harmonieuse de tolérance parmi notre peuple. C'est un lieu de culte où nous élevons nos prières vers notre créateur, nos enfants reçoivent sacrements ici, où nous partageons des moments spirituels solennels et où nous venons chercher consolation et soutien lorsque la vie de nos proches s'en va ».

Une récompense de 7 600 $ est offerte à toute personne pouvant fournir des informations pendant que la police a ouvert une enquête. Antoine Desnousse, chef de la police des Seychelles, confirme que 
la cathédrale ne dispose pas de caméras de sécurité dans ses locaux, mais la police examinera les caméras trouvées dans d'autres bâtiments qui peuvent donner des indices sur la présence de véhicules ou quoi que ce soit d'autre car il n'y avait aucun signe visible d'effraction.

Rappelons que les Seychelles ont une population majoritairement catholique romaine, avec plus de 70% de croyants, suivis par les anglicans, les hindous, les musulmans et d'autres confessions.

Lundi 13 Juin 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.