Menu


Société

Serenitygate : pas de délit selon l'Icac, passez votre chemin


Rédigé par E. Moris le Vendredi 20 Novembre 2020



Il n’y a pas eu de délit sous la Prevention of Corruption Act et la Financial Intelligence and Anti-Money Laundering Bill. C’est ce que souligne la Commission anticorruption dans une lettre à l’avocat Akil Bissessur. De ce fait, l’organisme met fin à son enquête sur l’affaire Serenity. 

Serenity : Un film, Rs 214,3 millions d'argent public et la famille Jugnauth-Ramdenee

Rappelons que l’affaire concerne des décisions prises par le gouvernement, plus particulièrement le ministre des Finances Pravind Jugnauth, ayant trait au Film Rebate Scheme et qui a profité à la belle-famille du leader du MSM. 

Les réalisateurs du film Serenity, qui ont logé dans un hôtel géré par les Ramdenee, avaient obtenu Rs 200 millions. Akil Bissessur avait porté plainte contre Pravind Jugnauth en octobre 2019 à l’Icac. Il est donc informé, un an plus tard, que les enquêteurs n’ont pas trouvé de délit commis sous les deux lois en question.



1.Posté par bayoun le 21/11/2020 07:30
ben voyons comment voulez-vous êtres poursuivis quand vous êtes juge et partie. a qui peut-on faire croire des choses pareil l'ICAC n'est qu'une pure fumisterie surtout quand on change de board à chaque élection et on y place des pions. L'UE devrait cesser de financer ce pays car le nombre d'affaire de corruption explosent et surtout les enquêtes plutôt douteux un système de blanchiment que de vrais investigations.

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.