Menu


Société

Selon un rapport préliminaire, l’hydrocarbure n’est pas la cause du décès des dauphins


Rédigé par E. Moris le Vendredi 28 Août 2020



Aucune trace d’hydrocarbures dans le système respiratoire ni sur la peau de deux des dauphins retrouvés entre Pointe-aux-Feuilles et Grand-Sable. C’est que révèle le rapport préliminaire de l’autopsie pratiquée sur les carcasses au centre de Recherche d’Albion le jeudi 27 août.

« Les résultats intermédiaires démontraient que les animaux n’avaient pas de traces d’hydrocarbures ni au niveau du système respiratoire, de la peau, de la gueule ou du ventre. L’estomac des cétacés autopsies était vide mais ils portaient de graves blessures au niveau des mâchoires ».

1. Des blessures par morsure ont été constatées sur la plupart des carcasses. Plusieurs avaient même des parties manquantes sur le corps.

2. Aucune odeur atypique ne se dégageait de la peau des carcasses et chaque cavité buccale a été vérifiée et aucune présence de matière étrangère n'a pu être détectée.

3. Aucun liquide n'a pu être trouvé dans les cavités thoracique et abdominale.

4. Les intestins disséqués se sont révélés vides.

5. Dans trois carcasses, plusieurs vers ont été trouvés dans les poumons et le cœur.

Les échantillons prélevés sont soumis à des analyses bactériologiques et toxicologiques et l'analyse toxicologique est effectuée au laboratoire de médecine légale, soit le FSL. Les résultats sont attendus dans les jours à venir.

Notons qu'à jeudi, le nombre de dauphins morts échoués sur la côte Sud-est s’élevait à 27.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.