Menu


Politique

Séance parlementaire : Paul Bérenger expulsé, la séance suspendue


Rédigé par E. Moris le Mardi 30 Juin 2020



Les échanges concernant la Private Notice Question (PNQ) n’a apporté aucun élément nouveau sur le scandale de la Centrale de St-Louis.

Le leader des mauves, dont le nom est cité dans le rapport de la Banque Africaine de Développement, a traité Pravind Jugnauth de «lâche». Le chef du gouvernement par provocation, a brandi le sommaire du rapport en sa possession avant de déclarer : «To tasé ladan !»

Le député Paul Bérenger a été expulsé de l'Assemblée nationale ce mardi 30 juin. Une expulsion qui fait suite à son refus de retirer le mot « lâche » comme demandé par le speaker. Ce dernier a ensuite suspendu la séance vers 11 h 55.

 A la reprise, aucun membre de l'opposition n'est retourné à l'Hémicycle. 
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.