Menu



Société

Scandale de la Centrale de St-Louis : Une histoire de noms de code


Rédigé par E. Moris le Samedi 13 Février 2021



Mieux que dans "La casa de papel" ! Dans l’affaire Saint-Louis, certains protagonistes communiquaient en utilisant des noms de code. Mais la Commission anticorruption serait en possession d’une quinzaine d’entre eux.

Cela constitue, selon les enquêteurs, un pas important franchi dans l’enquête. Une fois que l’Icac avait obtenu la liste des noms de code, il a fallu procéder à un exercice de décryptage. Et ironie de l’histoire, l’un des protagonistes était appelé "Professor". Est-ce que les scénaristes de la Casa de Papel n’auraient pas été inspirés par les protagonistes de l’affaire St Louis ? La question se pose.

Samedi 13 Février 2021

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.