Menu



Justice

Scandale de la Centrale de St-Louis : Alain Hao Thyn Chuan Ha Shun libéré sous caution de Rs 300 000


Rédigé par E. Moris le Jeudi 1 Octobre 2020



Arrêté mardi 29 septembre par l'Icac dans le sillage du scandale de pots-de-vin allégués concernant les turbines de St Louis, Phillipe Alain Hao Thyn Chuan Ha Shun, directeur exécutif de Phil Alain Didier Company Ltd (PAD & Co Ltd) a passé deux jours en détention. 

Il est l'un des principaux protagonistes de l’enquête sur l’affaire de la Centrale St Louis. Alain Hao Thyn Voon est représenté par Me Sailesh Seebaruth.

Inculpé provisoirement de blanchiment d'argent, ce jeudi 1er octobre, en comparution en Cour de Port-Louis, Alain Hao Thyn Voon a été libéré sous une caution de Rs 300 000 et devra signer une reconnaissance de dette de Rs 5 millions.

LE magistrat Neeshal Jugnauth, le Chief Investigator Mooneesawmy de l’Independent Commission Against Corruption (Icac), a soutenu que Phillipe Alain Hao Thyn Chuan Ha Shun s’est présenté à l’Icac à plusieurs occasions pour des interrogatoires. Il affirme qu'il a nié les faits qui lui sont reprochés

Il est la seconde personne à être arrêtée dans l’affaire St-Louis après le directeur d’AMB Lagesse Business & Engineering Consultancy Ltd, André Marie Bertrand Lagesse. Il lui est reproché de blanchiment d'argent. Il avait Rs 49 millions à la banque sous le compte de PAD & Co Ltd.  

Au moment des faits, il était concerné dans la gestion en tant que directeur général de PAD & Co Ltd dont la société était le sous-traitant de Burmeister & Wain Scandinavian Contractor A/S (BWSC) pour la restructuration du projet de la centrale thermique de St-Louis. Un projet au coût de Rs 4,3 milliards. 

Jeudi 1 Octobre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.