Menu


Politique

Scandale à la centrale de St-Louis : L'opposition demande la démission de Ivan Collendavelloo


Rédigé par E. Moris le Mardi 16 Juin 2020



Vers 12h50, après le discours de Paul Bérenger, le Speaker de l’Assemblée nationale avait suspendu la séance pour 90 minutes, le temps du déjeuner.

Elle a repris à 14h40, mais pour moins d’une minute seulement. Car dès que le Speaker a signifié au Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, que c’était à son tour de prendre la parole, les députés de l’opposition se sont mis debout. Certains avaient une petite pancarte sur laquelle était écrit Ivan Démission. Et en faisant du bruit, les élus de l’opposition ont effectué un walk-out.

Le Speaker expulse l'opposition

Le Speaker a alors immédiatement suspendu la séance. Sûrement pour que les images ne soient pas diffusées à la télévision. 

À la reprise, après la suspension, le Speaker a déclaré que suite à la façon de faire des élus de l'opposition et conformément aux Standing Orders, il n'a d'autre choix que de les expulser de l'hémicycle. Rappelons que l'opposition a effectué un walk-out pour protester contre le fait qu'Ivan Collendavelloo soit toujours en poste.

Rappelons aussi que pour l’occasion, tous les élus de l’opposition ont arboré un masque de protection de couleur noir, en guise de protestation contre le fait que le ministre de l’Énergie et no 2 du gouvernement n’ait toujours pas démissionné.

 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.