Menu

Société

Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool restent aux affaires… comme Deed Administrators !


Rédigé par E. Moris le Mercredi 29 Septembre 2021



C’est la fin de l’administration volontaire d’Air Mauritius. Mais Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool restent aux affaires… non plus comme administrateurs volontaires mais comme Deed Administrators ! Le Deed of Company Arrangement proposé par les administrateurs a été adopté à presque 100% pour les trois catégories. 

Sattar Hajee Abdoula est un homme plus qu’heureux. « Nous sommes soulagés et heureux de l’issue du vote des créanciers, qui vient démontrer leur confiance dans notre plan de redressement. Cette administration a donné lieu à des débats passionnés, tant de la part des opérateurs expérimentés que des néophytes. Elle a été l’une des expériences les plus laborieuses mais aussi les plus enrichissantes, sachant que nos décisions ont des répercussions non négligeables…Avec le choix du DOCA, la société dispose désormais d’une base commerciale plus solide pour faire face aux défis qui l’attendent », a déclaré Sattar Hajee Abdoula aux quelque 600 créanciers d’Air Mauritius lors de la Watershed Meeting.

A l’issue de ce vote de confiance, les administrateurs et les directeurs de la compagnie signeront le DOCA afin que l’ensemble des créanciers soient payés au 31 octobre 2021. « Nous remercions les différentes parties prenantes pour leur implication et leur patience », a conclu Sattar Hajee Abdoula.

Mercredi 29 Septembre 2021


1.Posté par Caro le 29/09/2021 21:32
Si j ai bien compris il a réussi à IMPOSER aux créanciers de MK une société nébuleuse pour reprendreMK
Société dont les administrateurs l ont peut être créé pour des lendemains enchanteurs dans leur porte monnaie déjà bien rempli!!!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.