Menu

Un autre regard

Sanjiv Ramdanee, le "tonton cigare" de la jet-set se la pète sur les réseaux sociaux


Rédigé par E. Moris le Lundi 26 Septembre 2022

La vie est belle pour les "rich and famous". La crise ? Qu'elle crise ? Le frère de Kobita Jugnauth, épouse du Premier ministre, connu comme le "tonton cigare" de la jet-set apprécie les Rolls, les belles montres, les grands restaurants gastronomiques, les meilleures cuvées..



Sanjiv Ramdanee, le "tonton cigare" de la jet-set se la pète sur les réseaux sociaux
Lorsqu'il ne foule pas le tapis rouge lors de la remise des Oscars à Hoollywood, ou celui du Festival de Cannes avec une starlette quelconque, ou invité à des réceptions de prestige en mode selfie, Sanjiv Ramdanee parcourt les capitales et le fait savoir sur son compte Instragram. De Berlin à Paris en passant par Dubaï dans les meilleurs restaurants gastronomiques ou encore shopping chez un tailleur de luxe, l'homme aime se mettre en scène, sans manquer de sponsoriser ses publications.

Royal Ascot 2022 : Bas les masques Joomaye !

Sanjiv Ramdanee, CEO de Maradiva Villas Resort & Spa est un dandy réputé pour apprécier le bling bling. Dans le club des milliardaires et de sa loge franc-maçonnique, il s'affiche. C'est ainsi que dans la capitale parisienne, après un déjeuner au prestigieux restaurant Le Fouquet's sur les Champs Elysées, il est filmé comme une star de cinéma dans l'atelier rue Marbeuf chez le tailleur de prestige Cifonelli. Dont les prix des costumes varient entre 2 900 euros pour les plus accessibles, et 3 900 euros pour les plus onéreux.

Ce n'est nullement un crime d'afficher sa richesse, mais rappelons que monsieur et sa soeur Kobita, ont bénéficié d'une précieuse aide de l'Etat en 2015, après l'arrivée au pouvoir du clan Jugnauth, pour sauver l'hôtel familial le «Maradiva», qui totalisait des dettes de Rs 960 millions en 2014. 

Lire aussi : Quand Pravind Jugnauth s'improvise ambassadeur de l'hôtel de sa belle-famille

Une Xtra White party organisée à l'hôtel de Sanjiiv Ramdenee
 


Lundi 26 Septembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.