Politique

Sanjeev Teeluckdharry à Navin Ramgoolam : " Il faudra me tuer pour qu’il y ait une partielle au numéro 5"

Lundi 20 Août 2018

Sanjeev Teeluckdharry à Navin Ramgoolam : " Il faudra me tuer pour qu’il y ait une partielle au numéro 5"
Le meeting du leader du parti travailliste, Navin Ramgoolam hier dimanche à Triolet contre le député Sanjeev Teeluckdharry de Pamplemousses-Triolet n'a visiblement pas plu à ce dernier et a fait mouche.

Il a souhaité lui donner la réplique. Selon Me Teeluckdharry, il est un homme du peuple dont l’intégrité n’est pas à vendre.
« Navin Ramgoolam pe base li lor rapport Lam Shang Leen pou reclame mo demission. So ban agents pe telephonne ek pe vine guette moi pou kone mo decision »

Il est déterminé à conserver son poste comme député et il va même jusqu’à affirmer que si le leader du parti travailliste veut sa démission, il n’a qu’à le tuer. C'est pourtant lui qui il y a moins de dix jours entretenait le fou sur son avenir de député, allant jusqu'à affirmer que « la politique m’a coûté ma réputation d’avocat ». 

Revenant sur la nomination de son épouse, Namrata Teeluckdharry au Human Rights Commission. Selon lui, son épouse est une avouée qualifiée et expérimentée qui mérite ce poste. Il met au défi le leader rouge de prouver le contraire.

Lire également : 

Une top model à la National Preventive Mechanism Division de la Human Rights Commission

https://www.zinfos-moris.com/Une-top-model-a-la-National-Preventive-Mechanism-Division-de-la-Human-Rights-Commission_a59.html

Je ne m'apelle pas Pablo Escobar 
https://www.zinfos-moris.com/Je-ne-m-appelle-pas-Pablo-Escobar_a549.html  
 
Deux démissions coup sur coup
https://www.zinfos-moris.com/Le-Premier-ministre-Pravind-Jugnauth-Deux-demissions-coup-sur-coup-sont-un-coup-dur_a520.html

Sanjeev Teeluckdharry entretient le flou sur son avenir de député au  n°5
https://www.zinfos-moris.com/Sanjeev-Teeluckdharry-entretient-le-flou-sur-son-avenir-de-depute-au-n-5_a745.html
 

Rédigé par E. Moris le Lundi 20 Août 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.