Politique

Sandhya Boygah réclame que les femmes claquent Ramgoolam

Jeudi 17 Octobre 2019

Hier, mercredi 16 octobre se tenait un congrès de l’Alliance Morisien à Nouvelle-France pour la présentation de trois candidats au no 11, Mahen Seeruttun, Tina Jutton, Naveena Ramyad. 

Le clou du spectacle dans cette ambiance kitch, entre ballons et draps aux murs, est venue de l'ex députée Sandhya Boygah qui n'a pas dérogé à la règle en prenant de nouveau pour cible Navin Ramgoolam.

Poudrée et habillée comme pour un grand événement, la députée sortante de Vieux-Grand-Port/Rose-Belle (no 11), a harangué son audience et particulièrement les femmes à mettre trois claques à Navin Ramgoolam, sous forme de trois votes pour les candidats de l’Alliance Morisien alignés dans la circonscription.

Paradoxalement, celle qui est connue pour ses frasques conjugales et qui a fait la Une pour les mauvaises raisons, est devenue femme de grande moralité en donnant la leçon aux autres.

Miss Boygah a expliqué comment le «dernie koulou» sera planté dans le cercueil de Navin Ramgoolam. Plus mortel que ça tu meurs !

A lire également le dossier de la Rédaction : Veer Luchoomun, un frère peu convenable
 

Rédigé par E. Moris le Jeudi 17 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.