Menu

Un autre regard

[Samia Li] L’Esprit de Noël


Rédigé par Samia Li le Samedi 24 Décembre 2022



Partout dans le monde chrétien, ce soir, on célèbre la naissance du Christ. Cette célébration est certainement devenue une célébration de la consommation mais quand on regarde les lumière “alime teyn” sur le sapin, il nous est difficile de ne pas penser à ce personnage biblique qui est le socle du christianisme.

Ce soir, je pense à ceux qui sont loin de leur famille, de leur patrie. Je dédie ce billet à un grand patriote, qui est forcé de rester loin de sa famille, loin de son pays par la mesquinerie et la jalousie des puissants.

Dawood Rawat. Vous vous demandez certainement où est-ce que cet écrit vous emmènera. Oui, il y a ces hommes et ces femmes qui ont été obligés de quitter le pays pour se protéger. Cela fait 7 ans depuis le démantèlement du Groupe BAI. Dawood Rawat a donné maintes interviews depuis et si l’on suit ses déclarations, on peut juger l’ampleur de la conspiration. Une conspiration au plus haut niveau de l’Etat et aussi au sein de ses compétiteurs. Car, la Bramer Bank (aujourd’hui Maubank) et la BAI (aujourd’hui NIC) ont été nationalisées. Le reste des compagnies au sein du groupe ont été reprises par les compétiteurs. 

Quand on parle de puissance économique à Maurice, on voit tout de suite se défiler dans nos têtes ces grands conglomérats dirigés par les Franco-Mauriciens. Or, en 50 ans seulement, Dawood Rawat a été le seul à éclater le plafond de verre. Son groupe était le seul à avoir des parts de marché importants, dans quelques 50 compagnies à Maurice, en Afrique et en Europe. Et ça, c’est la chute même du Groupe BAI. Aujourd’hui, qui possède Apollo Bramwell Hospital, Courts, Iframac? Toutes ces entreprises ont été rachetées pour quatre sous. Dans une émission radio en avril 2022, Dawood Rawat lance: “Il ne suffit de voir qui a bénéficié de tout. La vérité c’est qu’on a détruit 50 ans de ma vie sur des mensonges.”

Et qu’en est-il de ces pauvres Mauriciens qui sont toujours en attente qu’on leur rembourse leur argent? Qu’en est-il de ces 4,000 employés dans les différentes compagnies du Groupe? L’Histoire se souviendra de cet homme dépouillé et sa famille traînée dans la boue mais s’il a pu construire cet empire, il saura aussi se défendre jusqu’à son dernier souffle et les tractations des coupables seront dévoilées. Comme on le dit en créole: "pa zordi, pa dimin, la vérité pou éclaté.”

Alors oui, ce soir, nous avons une pensée spéciale pour Dawood Rawat, loin des siens... 

[Samia Li] L’Esprit de Noël

Samedi 24 Décembre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.