Menu



Politique

Saisie record de drogue à l'île Maurice, la macabre croisade anti-drogue de Pravind Jugnauth


Rédigé par E. Moris le Mardi 4 Mai 2021

L'île Maurice, nouvel itinéraire pour les narcos connait des records de saisie de drogue. Des cartels se sont installés dans des zones considérées comme des "no man lands", où des professionnels du crime ont encore de beaux jours devant eux.



Après Geanchand Dewdanee, Shakill Bhaulum ? Le point commun entre les deux hommes, c’est qu’ils se retrouvent au centre d’une affaire de drogue et que les deux semblent connaître Pravind Jugnauth.
Après Geanchand Dewdanee, Shakill Bhaulum ? Le point commun entre les deux hommes, c’est qu’ils se retrouvent au centre d’une affaire de drogue et que les deux semblent connaître Pravind Jugnauth.
Après la saisie record de 243 kilos de drogue, valant Rs 3,7 milliards, le Premier ministre a été « interrogé » par la MBC. L’occasion pour Pravind Jugnauth de réitérer son « engagement » à œuvrer contre le trafic de drogue. Il a félicité le commissaire de police et le chef de l’Adsu en particulier pour cette opération.

La fâcheuse tendance de Pravind Jugnauth d'être aux côtés de personnes impliquées dans le trafic de drogue

Et Pravind Jugnauth de rappeler en revendiquant avec une certaine fierté que sous son mandat, il y a eu des saisies d’importantes quantités de drogue. Il a rappelé la saisie de 119 kilos d’héroïne en mars 2017 et celle de 110 kilos de la même drogue en haute mer en octobre 2018. Il a aussi souligné que depuis janvier, la brigade antidrogue a saisi de fortes sommes d’argent, notamment en devises, mais aussi des pierres précieuses.

Après la saisie de 269 kilos de drogue : «Je suis encore plus déterminé à mener le combat contre le fléau de la drogue » dit le Pm

Voila un chef du gouvernement qui au lieu de s'inquiéter de l'arrivée de la drogue dure en quantité de plus en plus importante sur le marché mauricien, se vante en déclarant :  « Vous pouvez imaginer la quantité de drogue qui a été retirée du marché à travers cette dernière saisie et combien de dégâts cela allait causer ».

En 2015, la valeur marchande de la drogue saisie était de Rs 248 millions, en 2016 : Rs 330 millions, en 2017 : Rs 2, 758 milliards et en 2019 : Rs 2,2 milliards

 Si il y a une recrudescence de l'offre, est-ce à dire que les consommateurs ont augmenté ? A quel rythme et quelles en sont les raisons ? Les arrestations liées à la cocaïne et l’héroïne, qui étaient auparavant consommés en petite quantité pour une clientèle aisée se multiplient à travers l'île sans aucun répit, ceci malgré un confinement sanitaire et des frontières fermées.  Malgré les arrestations, les douanes s’avèrent impuissantes à endiguer le très juteux business des narcos.

Où en sont ces enquêtes à chaque arrestation ? Qui finit par réceptionner toute cette drogue une fois arrivée à destination ? Si la filière africaine implantée sur l'île est souvent dénoncée, malheureusement faute d'investigations et de réel moyens, le marché est arrosé par de la drogue dure.

La commission d’enquête sur la drogue avait débuté ses travaux le 4 novembre 2015. Elle a auditionné 317 personnes, dont des députés, des membres de la force policière, des avocats, des prisonniers et différents acteurs tant du secteur privé que public. Les recommandations faites par l’ex-juge Paul Lam Shang Leen devaient donner le la à la marche à suivre. Malheureusement plus de trois ans après, les conclusions sont les mêmes...il faut encore réfléchir. Mieux, le Premier ministre fait fi de certaines recommandations pour démanteler l'ADSU, allant jusqu'à féliciter et renouveler sa confiance à la brigade antidrogue gangrénée par la corruption et les magouilles. 

Malgré un tonitruant "mo pou kass les reins bann trafiquants" lancé par le Premier ministre, les "barons de la drogue" ont de beaux jours devant eux et les enfants de la République, eux, continuent de plonger dans une lente et inexorable descente aux enfers. 

Rappelons qu'interrogé sur le fait qu’il n’y a pas eu d'arrestation concernant la saisie record de 95 kilos de cocaïne dans une tractopelle à Pailles. « Certaines enquêtes prennent plus de temps que d’autres », a-t-il indiqué, tout en précisant que le travail se fait. C'était le 16 septembre 2019.

Mardi 4 Mai 2021


1.Posté par Caro le 04/05/2021 09:07
Quand on voit comment les coast gard ont laissé passer le wakashio, sans s apercevoir de rien , il n est pas étonnant que les passeurs de drogue puissent faire pareil en toute impunité!!!

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.