Menu


Social

Sadien et l’opposition critiquent des élections villageoises organisées à la va-vite


Rédigé par E. Moris le Mercredi 21 Octobre 2020



C’est assez rare de voir les syndicats et les politiciens sur la même longueur d’onde ! Mais c’est le cas concernant l’organisation des élections villageoises.

Elles ont été faites à la va-vite, affirme Radhakrishna Sadien, président de la Government Services Employees Association. Il va même jusqu’à demander aux agents des partis politiques de ne pas participer au prochain scrutin et de laisser la place aux personnes de la société civile, qui ont à cœur le développement de leurs villages. Il explique que la période choisie pour ce scrutin coïncide avec les carêmes religieux et la fête Divali. Sans compter que les regroupements ont eu peu de temps pour se faire enregistrer à la Commission électorale. 

L’opposition PTr-MMM-PMSD est du même avis. Elle dit la chose de manière encore plus dure. Pour elle, le délai entre l'annonce des villageoises et la date limite des candidatures serait même anti-démocratique. Pour Navin Ramgoolam, par exemple, il aurait fallu donner plus de temps à ces éventuels candidats pour s’organiser. Pour lui, il y a eu manque de respect de la part du gouvernement vis-à-vis des Mauriciens.


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.