Faits Divers

Sada Curpen ne baisse pas les bras

Samedi 12 Janvier 2019

Après avoir utilisé toutes les options à sa disposition devant la cour intermédiaire, Sada Curpen s’en remet à la Cour suprême.

Jeudi, le magistrat Raj Seebaluck a tranché définitivement dans le cas de sa demande de levée temporaire de l’interdiction de voyager dont il fait l’objet.

Sada Curpen, 43 ans, remet ça le lendemain, mais cette fois devant le juge Prithviraj Fekna, siégeant en référé. Cet habitant de Terre-Rouge souhaite se rendre en France pour 16 jours afin d’assister aux rites funéraires de son père.

Ce dernier, 71 ans, est décédé en début d’année.

Il faut savoir que Sada Curpen fait face à un procès pour blanchiment d’argent devant la cour intermédiaire.

Les plaidoiries sont prévues le 21 février 2019. Sa demande d’injonction a été rejetée mais le juge Prithviraj Fekna a convoqué les représentants du Directeur des poursuites publiques et du Commissaire de police le mardi 15 janvier 2019.

Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Janvier 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.