Menu

Faits Divers

Sabotage au Champ-de-Mars : Un suspect retrouve la liberté conditionnelle


Rédigé par E. Moris le Mardi 11 Octobre 2022



Le principal suspect de l'affaire de sabotage de la piste du Champ de Mars a été libéré sous caution lundi. Sanjeev Kistopersad a comparu devant le tribunal de Port-Louis. La police n'ayant pas objecté à sa remise en liberté, la cour a fixé une caution de Rs 10 000 et une reconnaissance de dette de Rs 50 000 pour sa libération.

Rappelons que ce vigile de People's Turf PLC, ancien employé du Mauritius Turf Club, est accusé d'avoir placé des pièges, tels des bouts de fer et des clous, sur la piste du Champ de Mars le 30 septembre, soit deux jours avant le Maiden Cup. Il avait été arrêté le lendemain, soit le 1er octobre. Cet habitant de Tranquebar, âgé de 32 ans, a été vu sur une moto dans les parages du Champ de Mars. Il a été inculpé de tentatives de torture sur animaux devant la Bail and Remand Court.

Un deuxième suspect, Jean Andy Samuel Domingue, a été arrêté le lundi 3 octobre. Cet habitant de Tranquebar, tout comme Sanjeev Kistopersad, a également été inculpé de tentatives de torture sur animaux. Il est toujours en détention. Un troisième suspect, habitant également Tranquebar, a été arrêté la semaine dernière pour avoir proféré des menaces contre un témoin clé.

Mardi 11 Octobre 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H