Menu


Société

Sabordage du Wakashio : Les cachalots au large de l’île Maurice en danger


Rédigé par E. Moris le Mardi 18 Août 2020

Comme annoncé par le Director of shipping, Alain Donat, le dimanche 16 août, la partie avant du MV Wakasio, échoué sur les récifs de Pointe d'Esny, sera remorquée pour être sabordée. Aucune précision sur les conditions et les précautions qui seront prises à cet effet.



Elle sera remorquée à huit milles nautiques (près de 15 km) de la limite extérieure du récif et à 2 000 mètres de profondeur. « Ce plan a été validé et approuvé par les trois experts envoyés par la France à Maurice », selon le National Crisis Management Committee présidé par le Premier ministre, Pravind Jugnauth, hier, lundi 17 août 2020.

Pour ce qui est de la partie arrière de Wakashio, qui est coincée sur les récifs de Pointe d’Esny, elle sera traitée et débarrassée de toutes ses pièces, avant d’être démontée sur place. 

Le sort du Wakashio va s'aggraver davantage après que la majeure partie de son pétrole se soit déversé dans les récifs coralliens de Maurice.

 

Selon le journal Forbes, ce mardi 18 août, il semble que le Wakashio aura des répercussions durant les  décennies à venir.

En remorquant la partie avant à huit milles nautiques (près de 15 km) de la limite extérieure du récif et à 2 000 mètres de profondeur pour saborder le bateau, cet endroit est une zone connue comme un lieu  réputé pour les baleines et leurs petits, qui sont en pleine migration depuis l'Antarctique au milieu de l'hiver austral.

C'est en cette saison, que Maurice connaît ses fameuses migrations majeures de baleines de diverses espèces qui donnent souvent naissance et s'accouplent au large de l'île Maurice. Ils migrent vers Maurice depuis l'Antarctique chaque année. L'île Maurice est connue pour ses nombreuses observations de baleines à cette période de l'année, avec des espèces emblématiques de baleines à bosse, de grands cachalots, de rorquals bleus, parmi plusieurs autres espèces de baleines. C'est une période de reproduction importante pour ces cétacés, en particulier dans les eaux plus fraîches (hiver austral). 

L'ancienne présidente de la République et éminente scientifique de la biodiversité, Ameenah Gurib-Fakim alerte également sur l'impact du sabordage du navire et le métal rouillé sur la migration des baleines, qui viennent se nourrir dans les eaux mauriciennes.

"Lors des enquêtes menées entre 2009 et 2010, plus de 1 200 observations de baleines ont été observées, couvrant 17 espèces différentes.  Trois autres espèces ont été rencontrées durant la mission de l'association Globice : deux petits rorquals Antartique, un groupe de dauphins long becs et un groupe de dauphins tachetés. Des chants de baleines à bosse ont également été enregistrés."

Maurice : L'émission Envoyé spécial parle de la société la "plus secrète au monde"

Les experts français et japonais présents sur le terrain à Maurice, à la demande du gouvernement mauricien ont validé la décision de rejeter la coque du navire dans les eaux mauriciennes à cet endroit particulier, malgré l'expertise française pour la protection de l'environnement.

Le ministre français des Outre-mer, Sébastien Lecornu à Maurice, dont la franchise a été très appréciée des mauriciens concernant le laxisme des autorités mauriciennes face à la crise écologique, risque de se retrouver dans une autre polémique.

Le sabordage du Wakashio dans les eaux mauriciennes  suscite désormais l'indignation sur les réseaux sociaux de l'île. Des décennies de pollution par les métaux lourds si le Wakashio est coulé.

Il n'y a pas eu de déclaration sur la pollution et les implications des métaux lourds pour le déversement d'un si grand navire transportant du minerai de fer au milieu de terres qui sont également abondantes en thon et autres espèces marines des grands fonds marins et représente une menace importante pour l'industrie de Maurice.

Si les interventions apides du président Macron ont été accueillies à bras ouverts par le peuple mauricien il y a à peine 10 jours, il semble que le sort de l’aventure mauricienne du président français va probablement suivre le même chemin que celui du Wakashio: échoué, brisé et coulé.



1.Posté par Karo le 18/08/2020 19:14
A Maurice, on ne sait que détruire et polluer!
Sur terre et sur mer tout n est que desolation et immondices divers a l image de ce gouvernement de bras cassés et de bons a rien!

2.Posté par KIPKA le 19/08/2020 11:06
Faux,et faux ! les experts Francais n'ont rien valide....bien au contraire.........
..

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.