Politique

SAJ continue à vouloir faire parler les morts...« So papa ti dir mwa, zamai les Navin fer politik »

Mardi 29 Octobre 2019

Dans la vie, l'héritage familial se transmet avec des valeurs et des principes, souvent à l'aîné de la famille ou au plus méritant.

Le hic en politique, quand il s'agit de dynastie telle que celle du clan Jugnauth, quand on estime que son fils est en droit légitime de vous succéder, tous les coups sont permis même les plus viles et d'une indécence sans limite.

C'est ainsi que pour être certain que le fauteuil de Premier ministre n'échappe pas à sa progéniture, Sir Aneerood Jugnauth, en "retraite politique" a pris la parole ce mardi dans la circonscription n°17 à Curepipe.

Le bilan de l'Alliance Lepep est-il si médiocre pour continuer honteusement de faire parler les morts ? : « So papa ti dir mwa, zame les Navin fer politik ». 

Il ne lui a pas suffit dans sa politique de vengeance de mettre Navin Ramgoolam en prison en 2015, le ministre mentor martèle à chaque réunion politique, en prenant à son compte les paroles de feu sir Seewoosagur Ramgoolam qui lui avait dit, de ne jamais laisser son fils, Navin, faire de la politique. 

« Par respect pou Sir Seewoosagur, pas vote pu Ramgoolam. Ce serait le plus grand malheur qui pourrait arriver à ce pays.»

Après s'en être pris à la vie privé de l’ex-Premier ministre rouge , ce sont les dépenses qui ont été mis en lumière : « Larenn Angleter pa fer sa kalite depans-la ». Toujours très attentionné il a déclaré à celui qui lui a offert le poste de Président de la République c'est  : “enn manter ek kouyoner, fode pa krwar li”.

Mon fils, ma bataille

Une campagne électorale sous le thème de la politique de la braguette

Rédigé par E. Moris le Mardi 29 Octobre 2019

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.