Politique

Rs 15 M à Anwar Husnoo : Collendavelloo défend bec et ongles son ministre

Samedi 8 Septembre 2018

Rs 15 M à Anwar Husnoo : Collendavelloo défend bec et ongles son ministre
Dans le cas du ministre de la Santé, le leader du Mouvement Liberater n’a même pas eu à le regarder dans les yeux pour témoigner de sa bonne foi.

Il s’est tout simplement basé sur le fait que c’est un juge de la Cour suprême et deux arpenteurs qui ont décidé d’allouer une somme de Rs 15 millions à Anwar Husnoo après l’acquisition obligatoire d’une partie de son terrain à Trianon dans le cadre des travaux du Metro Express. 

Ivan Collendavelloo, Premier ministre par intérim, participait à un congrès nocturne hier à Rivière-des-Anguilles.

Pour lui, toute la polémique qui entoure cette affaire relève des palabres « visant à ternir l'image » du ministre de la Santé. 

Il a rappelé que c’est l’actuel juge Aruna Narain et deux arpenteurs qui ont fixé le prix de vente du terrain et décidé d’accorder une compensation pour la perte de valeur de la partie restante.

« Personne n’a le droit de critiquer une décision d'un 'board' présidé par un juge de la Cour suprême », a-t-il indiqué.

Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Septembre 2018

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.