Menu

Régions Océan Indien

Roussety insiste qu’il était « résident » à Rodrigues


Rédigé par E. Moris le Mercredi 27 Juillet 2022



Il concède qu’il était en Australie. Mais il insiste qu’il est un « résident » de Rodrigues. Hier en cour suprême, dans l’affaire ayant trait à la pétition électorale réclamant l'invalidation de son élection, Johnson Roussety a insisté qu’il était « éligible » à se porter candidat.

Il a été appelé à la barre des témoins. Il a expliqué qu’il n’était pas présent à Rodrigues durant les six mois précédant le Nomination Day. Il a souligné qu’en mars 2021, il s’est rendu en Australie pour étudier le droit. Il a pu s’y rendre, malgré la fermeture des frontières, car il avait un visa étudiant. Toutefois, l’Australie a décidé, à partir du mois d’août 2021, de mettre une interdiction de quitter son territoire. C’est ce qui fait qu’il n’a pu revenir à Rodrigues. Lors de son contre-interrogatoire, Johnson Roussety a déclaré qu’en quittant Rodrigues, il pensait y retourner dans les deux mois. Mais la pandémie a gâché ses plans. Les débats ont ensuite porté sur le formulaire d’éligibilité. Il affirme qu’il pouvait le signer car il est un résident de Rodrigues. À quoi l’avocate des deux pétitionnaires lui a dit que s’il n’était pas au pays c’est qu’il n’y résidait pas.

Mercredi 27 Juillet 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.