Menu

Régions Océan Indien

Rodrigues : l’élection du chef commissaire Roussety contestée


Rédigé par E. Moris le Jeudi 24 Mars 2022



Rodrigues : l’élection du chef commissaire Roussety contestée
Ce que l’on pouvait craindre est arrivé ! Maintenant l’on comprend pourquoi lors des négociations, les dirigeants du nouveau gouvernement régional ont décidé/accepté de donner les deux premières années du mandat de chef commissaire à Johnson Roussety et non les deux dernières.

Si cela n’avait pas été fait, il y une chance qu’il ne soit plus membre de l’Assemblée régionale de Rodrigues à l’heure de sa consécration. En effet, dans le délai de 21 jours prescrit par la loi, l’Organisation du peuple Rodriguais a saisi la justice pour contester l’élection du Chef commissaire, élu dans la région 5. Ce sont les candidats battus Richard Payendee et Jean Noël Samoisy qui ont logé la pétition électorale à travers leur avoué, Me Robin Mardemootoo, en Cour suprême. Ils réclament l’annulation de l’élection de Johnson Roussety au motif qu’il n’était pas au pays pendant les six mois précédant l’exercice de dépôt de candidatures. C’est une condition figurant dans la loi.

Le leader du Front Patriotique Rodriguais Écologie se trouvait en Australie et travaillait comme chargé de cours dans une université. Nous sommes encore loin d’un verdict. Mais dans l’éventualité que l’OPR obtienne gain de cause et que l’élection de Roussety soit invalidée, l’OPR et le grand rassemblement de l’opposition auront tous deux 8 élus en attendant la partielle. Mais bon, pour l’instant, nous en sommes encore loin.

Jeudi 24 Mars 2022

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.