Menu



Faits Divers

Rivière-Noire : Arrestations, coups de feu tirés et saisie de Rs 10 millions de cannabis en provenance de la Réunion


Rédigé par E. Moris le Lundi 23 Novembre 2020



Une scène digne d’un film ! Une course-poursuite a eu lieu dans les rues de Rivière-Noire dimanche.

Elle s’est terminée par l’arrestation de quatre suspects et la saisie de sept kilos de cannabis en provenance de la Réunion. La drogue, appelée skunk, est évaluée à environ Rs 10 millions. Elle est arrivée à Maurice par la mer.

Un bateau a accosté au Morne et les quatre suspects sont partis récupérer la drogue en mer. Sauf que la police était présente et surveillait la livraison.

Ainsi, dès que deux des suspects ont touché le colis, les policiers sont intervenus. Deux des suspects, un couple, habitent Grand Baie. Ils ont tenté de s’enfuir avec une partie de la cargaison qui se trouvait dans un sac en nylon. Les deux autres suspects habitent Terre-Rouge. La bande des quatre répondra d’une inculpation provisoire de trafic de drogue.  

Ce sont les autorités réunionnaises qui avaient alerté la police mauricienne concernant un trafic de cannabis.

Les quatre suspects sont venus au Morne en voiture. Ils sont entrés dans l’eau pour récupérer la drogue. En voyant débarquer les policiers, ils n’ont eu d’autre choix que de s’enfuir à pied dans les rues de Rivière-Noire, pourchassés par les hommes en uniformes. Les policiers ont dû faire usage de leur arme lorsqu’un véhicule a tenté de foncer sur eux. Ils ont cependant tiré en l’air afin d’éviter de blesser qui que ce soit.



1.Posté par KIPKA le 24/11/2020 09:09
Tres belle Operation avec les Policiers de la Reunion ! ! ...comme quoi,quand les infos sont bonnes,et les Limiers,bien affutes,c'est payant ! ! ! !...et a la Reunion,ils vont bien attraper les livreurs aussi.......car ils vont y debarquer........

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.