Menu

Société

Rien ne va plus pour Tradeway International


Rédigé par E. Moris le Mercredi 12 Avril 2023

Les déboires s’accumulent pour Tradeway International. D’abord, il y a eu le gel des biens de cette compagnie. Cela, dans le sillage de la campagne de répression du gouvernement à l’encontre de Sherry Singh.



Tradeway International est soupçonnée d’avoir bénéficié du cuivre de Mauritius Telecom sous Sherry Singh. Outre l’ordre de gel, les locaux de la compagnie, à La Tour Koenig, ont reçu la visite de la Special Striking Team et de l’ASP Ashik Jagai lundi soir. Du cuivre valant Rs 18 millions a été saisi. 22 tonnes !

Et là, comme un malheur ne vient jamais seul, voilà que le directeur de l’entreprise, un ressortissant indien qui détient aussi la nationalité mauricienne, fait actuellement l’objet d’un Notice Upon Arrival. C’est simple ! Il sera interpellé à sa descente d’avion. Il faut souligner que ses comptes aussi ont été gelés. Rappelons qu’une partie du cuivre saisi provient de câbles.

Une partie de ces câbles appartiennent à Mauritius Telecom. Le cuivre contenu dans les câbles a été fondu et converti en lingots. Pour la police, il y a un commerce illégal de cuivre. Les lingots ont été placés sous scellés et sont actuellement entreposés au quartier général de la Special Mobile Force, à Vacoas. Deux responsables de l’entrepôt ont été interpellés par la SST.

Rappelons que Tradeway International a déclaré un chiffre d’affaires de Rs 383,5 millions en 2022. Ses bénéfices s’élevaient de 23,6 millions. Les comptes bancaires et les actifs de la société à Maurice ont été gelés en mars dernier. En 2018, Tradeway International a bénéficié d’un contrat de MT pour commercialiser 10 000 tonnes de câbles contenant du cuivre.

Mercredi 12 Avril 2023

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.


LES PLUS LUS EN 24H