Menu



Politique

Rezistans ek Alternativ estime que faute de transparence sur les tests après la marée noire, la réouverture des lagons est dangereuse


Rédigé par E. Moris le Samedi 12 Décembre 2020



Le groupe Rezistans ek Alternativ se réveille après plusieurs mois de silence médiatique. Très présent sur la scène politique après le naufrage du Wakashio et la gestion de la marée noire, ce samedi 16 décembre, l'équipe menée par Ashok Subron a souhaité faire un bilan de la situation après la décision du gouvernement mauricien de la réouverture des lagons.

Pour Ashok Subron, faute de tests rendus publics et de transparence sur l'état des lagons, il estime que la réouverture est prématurée et dangereuse. Il ne fait aucun doute selon lui, que l'arrivée du ministre des finances japonais sur l'île demain, dimanche n'est pas étrangère à cette décision du cabinet ministériel.

«Al get dan anviron Mahebourg Ena bokou plas ankor ena dilwil». 

Le nettoyage n'est pas terminée car de fines traces d'huiles sont visibles à Rivière des Créoles et à Pointe Jérôme ou encore à Mahebourg. 

Kugan Pariapen est revenu sur un fait d'actualité qui monopolise l'opinion publique. Les circonstances du décès de l'activiste du MSM Saminaden Kistnen est sur toutes lèvres. Selon lui, Pravind Jugnauth devrait révoquer Yogida Sawminaden s'il ne démissionne pas. Et va encore plus loin en dénonçant la solidarité des ministres qui cautionnent ce genre de choses. « Zot bizin kone dan ki kan de listwar zot anvi été.»

Samedi 12 Décembre 2020

Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.