Menu


Société

Rezistans ek Alternativ : " Maurice n’appartient pas à Pravind Jugnauth, laissez-nous aider"


Rédigé par E. Moris le Samedi 8 Août 2020



C’est un règlement qui a été publié en catimini dans le Government Gazette hier, qui soulève un tollé de protestations à travers l'île.

De quoi a donc peur le gouvernement en empêchant cette formidable chaîne humaine qui lutte contre la marée noire?

Certaines zones sont désormais interdites au public, à savoir, Le Chaland, Pointe d’Esny, Pointe Vacoas, Pointe Jérôme, Blue Bay Marine Park, Pointe Brocus, la Falaise Rouge jusqu’à Mahébourg Waterfront et la plage publique de Rivière des Créoles. 

En enfreignant la loi, ils risquent une amende maximale de Rs 100 000 et une peine de prison ne dépassant pas deux ans. 

Stefan Gua, membre du Collectif Reziztans ek Alternativ, soutient que le pays n’appartient pas à Pravind Jugnauth et Kavi Ramano et qu’il faut ainsi permettre aux Mauriciens d’aider tout en respectant les mesures sanitaires.

Avec ironie, Stefan Gua déclare que s’il avait fallu attendre l’autorisation du gouvernement pour aider, la situation aurait été pire.

Voici leur réponse au  gouvernement :

"Rapel ki se depi zedi swar ki ReA finn lans loperasion prototip 'Boue Sarlon' laba. Apre ki Vandredi gramatin inn teste li avek sikse, lepep inn zwenn dan sa laksion-la pou fer par santenn boue, defann mama lamer !

(1) Mahebourg Waterfront, enn plas piblik lib, li napa enn 'restricted area'. tou dimunn lib pou vini Samdi ek Dimans (24 lor 24)
(2) Na pena okenn Formiler sipaki pou ranpli pou vinn donn koudme dan ranz "boue sarlon avek lapay kann' dan Mahebourg Waterfront.
Rezistans ek Alternativ - Loperasion Boue Sarlon dan WaterFront Mahebourg  grandi! Pena pou per, defann nou lamer! Alor vini ou osi. "
 


Nouveau commentaire :

Règles communautaires

Nous rappelons qu’aucun commentaire profane, raciste, sexiste, homophobe, obscène, relatif à l’intolérance religieuse, à la haine ou comportant des propos incendiaires ne sera toléré. Le droit à la liberté d’expression est important, mais il doit être exercé dans les limites légales de la discussion. Tout commentaire qui ne respecte pas ces critères sera supprimé sans préavis.